2003 - Paul s'en va > Synopsis

Source et Droits réservés Alain Tanner © Filmograph (Suisse)

Momo et Mouche ont passé la nuit ensemble. Ils se rendent au conservatoire. Inquiétude : Paul, leur professeur, ne vient pas. Ses jeunes comédiens sont désemparés. Leurs conversations les révèlent : l'une fut visiblement l'amante de Paul, un autre le déteste. Mais la disparition du maître a été préparée : Paul a conçu pour ses dix-sept élèves une séries d'épreuves. Les traces que Paul a laissées sont des textes à lire, méditer, de petites choses, en apparences anodines, à réaliser. Tous s'y mettent, arpentant la ville, déclamant Pasolini, Paz, Guyotat. Michel et Margot vont chez Paul : appartement vide, l'ordinateur ne livre que quelques secrets. Nouvelle épreuve : écrire et jouer une pièce, inspirée de l'"Ubu" de Jarry, montrer le monde tel qu'il est devenu. L'idée n'est pas longue à germer : le père Ubu et George W. Bush sont si proches l'un de l'autre ! La pochade anti-américaine détend l'atmosphère. Sa réussite laisse la place à la dernière épreuve : s'emparer, à nouveau, de la parole donnée aux autres pour trouver la leur. Entre temps, Momo, dans ses errances, a croisé Paul et l'a interpellé. Paul s'est retourné, puis a disparu, sans dire un mot. "Etait-ce bien lui ?" doutent les autres. Ils déclament à tour de rôle, Musil, Michon, Brecht, Pessoa ou Artaud, et terminent par un hymne à la vie et à la liberté.

Sources : La Cinémathèque française - Copyright, 1995 CMC / Les Fiches du Cinéma



Mise à jour le Mercredi, 12 Octobre 2011 14:25